Un Mobile

Pour que naisse une mobilisation, il faut bien sûr qu'il y ait un pourquoi, une cause, une raison, une colère, une menace pour la communauté ou une croyance très forte. De ce pourquoi surgira un défi, une action visant à améliorer la qualité de vie du groupe.

Le rapport de la Cour des comptes de septembre 2015 semble être un mobile suffisamment inquiétant pour tous les infirmiers libéraux de l'hexagone. La menace de voir disparaître l'exercice libéral et la colère induite par une mise au pilori de ces professionnels devraient permettre de créer une cohésion  et, à terme, une mobilisation nationale.

 

Un Objectif Commun

La mobilisation est à l'origine un terme utilisé pendant la guerre pour rassembler des troupes et du matériel. Le terme a été utilisé la première fois pendant la guerre de Prusse en 1850.

La mobilisation, c'est aussi faire appel à des forces vives, des ressources afin de mener une action commune. Pour qu'il y ait mobilisation, il faut qu'il y ait un objectif commun. Il est nécessaire que chacun se sente acteur d'un changement qui tendrait vers un mieux être au sein d'une communauté.

La mobilisation, c'est élaborer des stratégies collectives et s'unir pour construire son avenir.

 

Un Leadership

Un leadership est la capacité d'un ou de plusieurs individus à entraîner les autres dans un projet par une adhésion volontaire. C'est la force motrice qui fédére, mobilise, persuade, motive, séduit et emmène le groupe dans une action collective. Ce sont une ou des personnes dans lesquelles on se reconnaît et à qui l'on donne le pouvoir décisionnaire. Le leadership doit avoir confiance dans son groupe comme le groupe a confiance en lui.

Le leadership est un visionnaire, il élabore des stratégies pour l'avenir du groupe , il laisse la place à la créativité et privilégie le mode participatif. Il est clair et précis dans ses propos et a le sens des responsabilités. Il met en commun les atouts, les compétences et les habilités de chacun au profit d'un objectif commun.

Le leadership permet au groupe de croire en sa capacité d'agir, il met en exergue le potentiel, les compétences et les connaissances de chacun pour trouver des réponses et élaborer des solutions. Il valorise les contributions de chacun, évite les jugements de valeur, les stéréotypes, favorise la participation de tous et pose des questions plutôt que de fournir des réponses

Le Bon Moment

Au risque de devoir faire le pignouf seul devant un quelconque ministère en tenue de carnaval, il est impératif avant de s'engager dans une idée de mobilisation de s'assurer que le groupe est prêt à soutenir le projet. Aussi faut-il s'interroger sur les disponibilités, l'engagement, l'investissement de chacun et sur le climat qui règne dans le groupe. La concurrence et la confrontation ne font pas bon ménage avec un projet de rassemblement.

 

Un Plan d'Action

Pour atteindre les résultats souhaités, le plan d'action à toute mobilisation doit être structuré, clair et précis. Élaborer ce plan est un exercice collectif qui implique le groupe dans des objectifs et des actions communes.

Il est impératif de créer une vision commune et de s'approprier le pourquoi de cette action afin d'en faire l'analyse et dégager les orientations prioritaires qui seront mises en oeuvre. Pour se faire, l'information doit circuler et être accessible au sein du groupe. Ainsi, il faut faire preuve de rigueur, d'ouverture d'esprit et de capacité d'adaptation et d'écoute pour mener à bien un tel projet.

Le plan d'action devra bien évidemment, être évalué de manière collective durant son processus et à la phase des résultats.

Voilà, il ne nous reste plus qu'à nous y coller avec courage et détermination afin que 104 000 voix s'élèvent et manifestent.

La Seringue.