Le 05 Août, PouPouPidou !

A la saint Abel, la vie est plus belle ! En ce dimanche 05 août, nous  commémorons des tas d'événements qui ont marqué l'histoire de ce monde. Ainsi, en 1392, Charles VI le bien-aimé devient-il Charles VI le fou. En route pour la Bretagne avec ses troupes, notre souverain voit surgir d'un bosquet un homme au visage patibulaire qui lui crie "Roi, ne passe pas outre ; tu es trahi !". Effrayé, le roi tire son épée et zigouille les quatre premières personnes qui rencontrent sa lame. Effet canicule ou pas, la raison de ce souverain s'ébranle en ce  jour funeste. Durant trente années, la France sera gouvernée par un souverain  atteint de crises de folie aussi mystérieuses que passagères pour la médecine médiévale.

Le 05 août correspond également au jour de l'abolition de la flagellation par l'United States Army en 1861. C'est aussi le jour de la pose de la première pierre de la statue de la Liberté à New York en 1884. Amis du fouet et du cilice, sache que ce supplice est passé de mode chez nos amis d'Outre-Atlantique depuis près d'un siècle et demi. 

Le 05 août 1962 disparaissait Maryline Monroe à son domicile de Brentwood à Los Angeles. Elle n'avait que 36 ans. Elle fut découverte inanimée, nue dans son lit, la main sur son téléphone. Le médecin légiste conclut à un empoisonnement aux barbituriques et à un "suicide probable" mais sa mort reste encore un mystère aujourd'hui...

Vivement Dimanche !

Pour tous les infirmiers libéraux, le 05 août 2018, c'est avant tout le premier dimanche où ils vont pouvoir appliquer la revalorisation de 50 centimes sur  la majoration "dimanches et jours fériés" signée par l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) et les syndicats représentatifs  le 21 novembre 2017 avec pour prise d'effet le 01 août 2018.

Dès ce matin donc, le coeur léger et court vêtu en ce mois de canicule, notre petit  infirmier dominical s'en est allé chantant pour récolter le fruit de ces âpres négociations. De logis en logis, il a empoché la précieuse pièce jaune chaque fois qu'il a tiré la chevillette (et la bobinette cherra). A la fin de sa rude journée de labeur, notre super Mario endimanché ne s'est plus senti plus de joie. Le pécule au fond de son escarcelle lui a rapporté le joli magot de vingt euros. Cette journée un peu particulière qui a le goût des jours de paye, la saveur des veilles de week-end et le parfum des vacances prend alors des airs de fêtes. Fais péter les bulles, sors les coupettes et fêtons ce jour comme il se doit !

Champagne ou Champomy !

50 centimes, c'est mieux que rien me direz-vous...C'est environ 300 ml de carburant pour ta bagnole ou un peu plus de la moitié d'une baguette. Mis bout à bout, ça donne une moyenne de 20 euros en plus sur les majorations dimanches et jours fériés de ta tournée dominicale de 40 patients en moyenne. 50 centimes, ça ne se refuse pas même si chacun sait que, toutes charges déduites, ce pactole de fin de journée aura fondu de moitié à l'arrivée.

La version "Champomy" de cette augmentation des majorations dimanches et jours fériés est somme toute positive dans le sens où ce tarif n'avait pas été révisé depuis 2009. Ce qui l'est beaucoup moins, ce sont les projets des caisses visant à diminuer non seulement le nombre de prescriptions de soins infirmiers mais également le nombre de passages hebdomadaire chez certains patients.

S'agirait-il d'ouvrir un robinet pour en fermer un autre ? Serait-il question d'augmenter le tarif de la majoration dimanches et jours fériés de 50 centimes d'un côté et de diminuer le nombre de passages par semaine, en supprimant prioritairement les dimanches et jours fériés de l'autre ? A ce petit jeu, qui est le grand gagnant ?  Je vous laisse faire le calcul mais je crois que la réponse est déjà toute trouvée...Les miettes que l'on nous tend vont, semble-t-il, nous rester sur l'estomac...

Alors champagne ou Champomy ?

La Seringue.

 

 

 

 

 

https://www.ameli.fr/infirmier/actualites/un-avenant-5-pour-revaloriser-la-majoration-du-dimanche-et-des-jours-feries