La Guerre du Feu !

Il y a une activité dont on ne parlait plus depuis des années qui a fait sa réapparition dans nos villes et nos campagnes. Ce sont les coupeurs de feu appelés aussi barreurs de feu ou panseurs de secret.Ces personnes qui ont le don de stopper la douleur causée par les brûlures de premier et seconde degré, sont à ce jour plus de 6000 en France à exercer cette aptitude non expliquée par la science.

Ces magnétiseurs ne guérissent pas les blessures mais chacun s'accordent à dire qu'ils font disparaître  la douleur et l'avancée du feu dans les profondeurs de la chair si on a recours à eux précocement.

Cette forme de chamanisme des temps anciens se pratique par imposition des mains sur la zone atteinte mais peut tout aussi bien se faire à distance, par téléphone ou sur photo. Elle utilise aussi des prières incantatoires transmises de générations en générations.

La main comme objet de guérison est utilisée par l'homme depuis l'Antiquité. Dans l'Egypte ancienne, les prêtres apposaient déjà leurs mains sur les personnes souffrantes pour les guérir. "Pose ta main sur la douleur et dit que la douleur s'en aille" peut on lire sur un papyrus égyptien ancien. En Grèce Antique, les populations entretiennent le culte d’Asclepios, dieu de la médecine ayant le pouvoir de soigner en utilisant l’imposition de ses mains.

Les coupeurs de feu pensent avoir reçu un don, ils viennent souvent d'un milieu rural et la reconnaissance de leurs talents passent par le bouche à oreille. Leurs services sont la plupart du temps faits de manière bénévole et totalement désintéressée. Pourtant, ils sont considérés, selon le Code de Santé Publique, comme des personnes exerçant illégalement la médecine. Cependant, cette thérapie alternative occupe de plus en plus de place dans la pratique des soins.

Quand l'inexplicable fait son entrée à l'hôpital

Les personnes qui ont eu recours à un barreur de feu sont de plus en plus nombreuses. Elles disent la plupart du temps que la douleur disparaît instantanément en quelques minutes. Il a été montré que la prière serait le premier traitement utilisé dans le monde et que l'imposition des mains serait le second.

Beaucoup d'hôpitaux et plus particulièrement les services de grands brûlés, d'oncologie et de radiothérapie mettent aujourd'hui à disposition de leurs patients les coordonnées de coupeurs de feu. Malgré les progrès scientifiques énormes réalisés dans des spécialités comme la cancérologie, le recours à un coupeur de feu est de plus en plus fréquent. Le personnel médical juge même parfois leurs actions comme étant efficaces.

Les scientifiques apportent comme explication à ce phénomène un effet placébo qui aurait pour conséquence d'améliorer le moral du patient, et ainsi, aurait des effets positifs sur son corps. Le septicisme n'a pas sa place dans la relation qui va s'établir entre le malade et le barreur de feu, il faut être convaincu et ne pas chercher de preuves rationnelles.

Le Grand Boom des Thérapies Alternatives

Les thérapies alternatives semblent aujourd'hui de plus en plus prisées par la population. Les scandales liés à certains médicaments ainsi qu'un désir profond de privililégier les thérapies naturelles n'y sont sans doute pas étrangers.

Depuis plusieurs années fleurissent des cabinets d'étiopathes, de naturopathes, d'ostéopathes, d'homéopathes, etc... On fait parfois appel à l'ayurvéda, la médecine chinoise, le reiki, l'acupuncture, l'hypnose pour se soigner.

Ces thérapies, si elles n'assurent pas la guérison parce que malheureusement, il est des situations où l'on doit se référer à la médecine allopathique pour se soigner, répondent cependant aux angoisses des patients et leur apportent une aide certaine dans le parcours parfois long qu'ils ont à faire avec la maladie.

La Seringue.