J'ai bien compris que ça n'allait pas fort depuis notre première rencontre et il faut bien se rendre à l'évidence, l'éclaircie ne va pas arriver toute seule. On essaye donc aujourd'hui pour les filles : de mettre une jolie robe, un peu de fard sur ses joues, un peu de rouge à lèvres, on s'épile parce que la moquette même s'il est dit que c'est hyper érotique, je reste peu convaincue sur le sujet.

Pour les garçons, on quitte le survêtement de Tony Montana dans Scarface, ça fait plus de trente ans qu'on le voit, on bombe le torse, on rentre ses abdos, on se rase parce que le yéti n'est pas sexy du tout, et surtout, pour tout le monde,  on ouvre ses volets parce que la lumière, c'est prouvé, c'est important pour le moral. Et enfin, on RESPIRE.

Voilà, c'est bon, vous êtes prêts ? Vous êtes potables, on y va ...

Bien, Je me suis donc mise en quête de trucs, astuces, recettes de grand mère, techniques paranormales, sacrifices vaudous afin de voir un peu le bout de ce  tunnel, enfin bref, j'ai essayé de trouver une stratégie d'attaque pour lutter contre ce marasme qui nous anime. Sans prétention aucune parce que je n'invente rien, j'espère simplement que vous y trouverez de quoi picorer afin d'aller mieux et à nouveau de sourire à la vie.

Les stratégies à court terme

Ces stratégies générent un soulagement à court terme dans des situations de stress aigü. Ce sont de petites bouffées d'oxygène qui permettent de souffler mais n'éludent pas les causes du burn-out.

 

Le défoulement

Alors là, vous pouvez y aller, vous avez le droit de taper du pied, de vous rouler par terre, de hurler "bandes de C....." et toutes les insultes que vous jugez utiles pour vous soulager. Je déplorerais par contre que vous vous en preniez à un pauvre innocent ou que vous cassiez trois piles d'assiettes ou le vase de la tante Hortense. La violence et le défoulement ne sont pas synonymes, je le rappelle et ce n'est pas la peine de vous retrouver en garde à vue pour compliquer encore un peu plus votre situation. Donc on se trouve un endroit tranquille à l'abri du quidam qui pourrait vous prendre en photo et la poster sur internet et On se lâche !!! Je vous assure que hurler à en perdre sa voix dans un coin pénard est plus que salutaire. C'est le début du lâcher prise.

 

 

La déviation

Là, il s'agit de concentrer son attention sur autre chose quand ça va mal : jouer aux billes, faire du point de croix, planter ou déplanter des roses, arracher la mauvaise herbe du jardin, regarder la planète mars dans votre téléscope, arracher la tapisserie enfin toutes activités qui vous tirent vers d'autres pensées que celles que vous ruminez depuis des mois, une activité simple et sans contrainte, qui ne demande qu'un peu de coordination motrice que vous avez encore, j'en suis sure.

 

Chasser les pensées négatives

D'abord identifiez ces pensées, notez-les sur papier et ensuite, face à la rumination et la cogitation qui vous envahit, demandez-vous si l'échec à vivre est si terrible, relativisez-en l'impact, utilisez la méthode Coué qui utilise l'autosuggestion positive : Ca va bien se passer,  ma confiance en moi se renforce, Je vais réussir, J’ai confiance dans mes capacités,  Je suis quelqu’un de bien. Dès que les pensées négatives surgissent, chassez-les avec une formule originale, dénuée de sens et dépourvue d'association (exemple, et on ne se moque pas de ma faculté à inventer des mots s'il vous plait : "Raptotor" ; "cromental" ; "Craxter").

Recherche de relaxation spontanée

Songez aux dernières vacances, faites une promenade, regardez le ciel et les oiseaux par la fenêtre, relâchez les muscles et respirez à pleins poumons, sans scrupules ni mauvaise conscience.

 

 

 

Hiérarchiser les priorités

Etablissez une liste des choses à faire (to do list) dans votre quotidien. Elle vous permettra de  hiérarchiser vos priorités. Vous allez donner à chacune de ces tâches un niveau de priorité (de A pour les tâches urgentes à F pour les moins importantes). Il est important de leur attribuer une valeur, car cela vous permettra de prendre des décisions efficaces qui rendront votre journée plus productive. Une fois vos tâches effectuées, barrez-les. Les tâches inachevées seront reportées sur la liste du lendemain. Vous serez surpris de la foultitude de choses que vous allez réaliser. je vous mets le lien pour imprimer votre "to do list"

► http://projetchangerdevie.com/wp-content/uploads/2014/01/To-do-List.p

Voilà en ce qui concerne les stratégies à court terme, elles ne sont pas exhaustives, loin de là, chacun ayant des méthodes propres qui permettent de respirer un peu. Nous attaquerons donc les stratégies à long terme dans un autre volet si vous le voulez bien.

Courage à Tous !

La Seringue