image plan santé macron

Six lettres qui en disent long !

M comme....Mise à l'index

Monsieur le Président de la République, Madame la Ministre de la santé, le nouveau Plan Santé tant attendu par l'ensemble des professionnels a été détaillé le 18 septembre 2018 dans ses grandes lignes. Le constat est sans appel, les infirmiers sont les grands absents de ce grand remaniement à venir.

É comme...Éviction

Exit donc les 630 000 professionnels qui oeuvrent toute l'année auprès des patients. Chevilles ouvrières du système de santé, pierres angulaires de l'hôpital public et de la médecine libérale, leur situation n'est pas évoquée dans ce plan où il est question de nouveaux acteurs de soins formés en quelques mois ou de télémédecine pour vous plus rentable et plus rapide. Vos projets aussi ambitieux soient-ils, ont, pour les infirmiers, le goût amer de l'indifférence.

P comme... Professionnels

Professionnels, nous le sommes, aussi auriez-vous pu nous proposer un plan décent dans lequel nous aurions eu la place que nous méritons, une place où nous serions distingués pour notre investissement, nos qualifications et notre expertise, une place qui rappellerait toute l'importance que nous avons dans le système de santé, une place qui nous offre une réelle reconnaissance de nos savoirs, une place qui se substituerait à votre volonté de vouloir créer ce qui existe déjà.

R comme...Respect

Rentabilité, rendement, performance seraient les critères qui définissent notre système de santé ? L'équité et l'efficience devraient quant à elles, garantir l'accès aux soins pour tous ? Les conditions de travail en ville commme à l'hôpital ne nous permettent pas d'atteindre ces objectifs. Exclus des mesures annoncées, vous nous proposez de brader nos compétences si difficilement acquises durant notre formation. Nous considérons que cette omission de votre part est un manque de respect pour toute la profession.

I comme... Ingérence
Que penser des postes supprimés dans certains établissements hospitaliers ? Que dire du fait d'autoriser les pharmaciens non formés à pratiquer un geste strictement infirmier dans le cadre de la vaccination anti-grippale ou encore des structures had qui captent parfois la patientèle des infirmiers libéraux ? N'est-ce pas une véritable ingérence voire une concurrence déloyale qui nous sont ici infligées et conduisent quantité de cabinets infirmiers libéraux à mettre la clef sous la porte ?
S comme... Signal d'alarme !

Monsieur le président, madame la ministre, percevez-vous le vent de la révolte ? Entendez-vous la colère de plus d'un demi million de soignants ? Le temps est venu pour votre gouvernement de nous considérer avec Mesure Empathie Priorité Respect Impartialité Sérieux...et non avec mépris !

Texte écrit par :
Myriam alias "La Petite Infirmière dans la Prairie" http://www.lapetiteinfirmieredanslaprairie.com/
Peggy alias "Les petites histoires de Mlle Peggy" http://mllepeggy.blogspot.com/
Corinne alias "La Seringue Atomique" http://laseringueatomik.canalblog.com/