"La nécessité est la mère de l'invention" (Platon- La République, Livre II)

 

On se plait à penser que de nombreuses découvertes, inventions ou innovations sont la conséquence d'heureux accidents, de hasards ou de concours de circonstances fortuits.  L'histoire humaine est pavée d'histoires toutes plus extraordinaires les unes que les autres à ce propos. Le velcro, par exemple, fut découvert par un ingénieur suisse du nom de Georges des Mestral. Alors qu'il se promenait dans la forêt, il observa que la bardane, plante  herbacée de la famille des Astéracées s'accrochait fermement à son pantalon en velours. Il observa les bractées de la plante et vit qu'elle se terminaient par des sortes de crochets. Il regarda de plus près les boucles de tissu de son pantalon et inventa ainsi le velcro dont le nom est le raccourci de VELours et CROchet.

Le désir de créer, d'inventer peut également naître d'une frustration, d'un manque, d'une envie d'améliorer des techniques pour les faciliter ou simplement gagner du temps.

Aussi, dans la longue histoire des inventions, les infirmiers ont-ils eux-aussi leurs Géo Trouvetou et autres Mc Gyver.

Des Tubulures de toutes les Couleurs !

Terri Barton Salinas et Gail Barton-Hay sont deux soeurs qui exercent la profession d'infirmière aux États-Unis.  En 1985, elles eurent l'idée d'utiliser des tubulures de couleurs distinctes pour différencier chaque produit dans une même perfusion. Cette invention appelée "Colorsafe" ne vit le jour qu'en 2003 grâce à Royce Brooks, directeur de la société "Creative Safety Solutions" qui a cru à leur projet.

Les lignes ColorSafe IV réduisent les risques et les responsabilités de l'hôpital en cas d'erreurs médicales. Les statistiques montrent que plus de 770 000 patients sont touchés par des erreurs de médication chaque année aux Etats-Unis. Plus de 50% des erreurs de médication sont faites par voie intraveineuse. L'utilisation de ces tubulures de couleur brevetées facilite l'identification et l'administration en toute sécurité de plusieurs médicaments réduisant ainsi les erreurs médicales. Les lignes ColorSafe IV sont maintenant disponibles dans le monde entier.

http://www.colorsafeivlines.com/about-colorsafe-iv-lines/

Une Blouse d'Hôpital pas tout à fait comme les Autres !

Chantale Trouillot est  infirmière en soins intensifs dans le sud de la Floride. Suite à l'hospitalisation de son mari en 2004, elle a l'idée de confectionner avec sa voisine Elaine Coke, une blouse pour les patients à la fois pratique et respectuseuse de leur intimité. La blouse ECT (dont le nom est issu des initiales Elaine, Chantale, Trouillot) est née.

Cette blouse respecte l'intégrité du patient tout en permettant l'exécution d'actes médicaux et para-médicaux. Elle améliore l'efficacité des soins infirmiers et aide à réduire le risque d'infections nosocomiales. Exit les balades les fesses à l'air dans les couloirs, oubliés les patients qui s'emmêlent les pinceaux dans leurs tubulures, bannis les flacons de redon pas très ragoutants que l'on traîne avec sa potence de perfusion. La blouse miracle est dotée de poches sur le devant avec des fentes intérieures pour insérer un système de drainage de type redon. Elle possède également différentes fentes qui permettent d'avoir accès à un cathéter central  ou une gastrostomie et de les visualiser. Une autre fente sur la poitrine offre la possibilité de brancher un monitoring de type scope. Les  boutons pression sur les manches facilitent le déshabillage. A l'arrière, la blouse se croise de telle manière que l'intimité reste préservée. (Voir la vidéo en bas de page)

L'idée a été brevetée en 2009 et un accord de licence a été signé pour commercialiser et développer sa production.

Gogown : Une Blouse d'isolement qui se fait toute Petite !

Ginny Porowski est infirmière au Canada. Elle a toujours été concernée par la problématiques des infections nosocomiales. Elle a également constaté que les poubelles des hôpitaux débordaient après la mise au rebut de seulement trois ou quatre des blouses que les médecins, les infirmières et leurs proches jetaient après avoir rendu visite à un patient isolé. Lorsque ces blouses dépassent des poubelles, les contaminants peuvent être exposés, ce qui peut entraîner la propagation des infections nosocomiales.

Alors Ginny Proowski a créé une nouvelle blouse d'isolement avec un emballage intérieur intégré. Lorsque la blouse est retirée, elle est enroulée et scellée dans l'emballage, devenant ainsi un morceau de détritus plus compact et contenu. Le débordement des déchets et le risque de propagation des contaminants dans tout l'hôpital est ainsi réduit.

En 2012, Ginny Porowski est entrée au Groundwork Labs en tant qu'inventeur du GoGown. Elle avait déposé des brevets sur sa nouvelle robe d'isolement jetable en 2009 et cherchait à mettre le produit sur le marché. C'est aujourd'hui chose faite puisque c'est la société Edison Nation Medical qui commercialise la Gogown. (voir la vidéo en bas de page).

La Seringue.

 

ECT Patient Gown video.mov

 

The GoGown Story

http://www.centrahealthcare.com/nurses-the-mothers-of-invention/

http://mentalfloss.com/article/500467/8-medical-inventions-created-nurses

http://blog.diversitynursing.com/blog/topic/nurse-inventions