Violette Constance Jessop, Héroïne malgré Elle !

L'histoire des infirmières est peuplée de femmes et parfois d'hommes qui ont survécu aux guerres, aux épidémies ou aux catastrophes naturelles. Une forte dose de courage, un instinct de survie puissant et peut-être la bonne fortune ou la protection divine leur ont sans doute permis d'être épargnés. Parmi ces survivants, il en est une qui, par le caractère quasiment miraculeux de son destin, a fortement marqué son époque. Voici l'histoire de Violet Constance Jessop surnommée "Miss Insubmersible".

Violet naît à Buenos Aires en Argentine le 2 octobre 1887. Fille d'émigrants irlandais, éleveurs de moutons, elle est l'aînée d'une fratrie de six enfants. Très jeune, elle contracte la tuberculose et les médecins lui prédisent un avenir très sombre.  Elle survit pourtant. Elle a 16 ans en 1903 lorsque son père meurt à Mendoza. Toute la famille retourne alors en Grande-Bretagne. Pour subvenir à leurs besoins, la mère de Violet trouve un emploi de femme de chambre à bord des bâteaux de la compagnie maritime "Royal Mail Steam Packet Company" qui dessert les Caraïbes et l'Amérique du Sud. Cependant, sa santé est fragile. Violet est donc contrainte d'arrêter ses études et de quitter le couvent pour aider sa mère et soutenir sa famille.

En 1908, elle trouve un poste de femme de chambre sur l'Orinoco, bâteau de la compagnie maritime "Royal Mail Line" puis, en 1910, sur le "Majestic" de la compagnie "White Star Line".

En 1911, elle est affectée au prestigieux paquebot "Olympic". Le 20 septembre, alors que le bâteau entame sa cinquième traversée de l'Atlantique, il heurte le croiseur "Hawke" dans le port de Southampton. Heureusement, personne n'est blessé lors de cette collision. Le "Hawke" est un navire de guerre, conçu pour éperonner d'autres bâteaux. L'Olympic est touché côté tribord sur l'arrière en avant de la poupe avec sa propre étrave qui est littéralement écrasée sous le choc. Les réparations pour le remettre à flot dureront plusieurs mois.

Le 10 avril 1912, Violet a 24 ans. Elle embarque comme femme de chambre à bord du paquebot "Titanic" qui effectue sa première traversée à destination de New-York avec la mission de s'occuper des passagers de première classe. Le départ a lieu à Southampton. Une escale est prévue en France à Cherbourg  puis en Irlande à Queenstown avant de rallier les Etats-Unis. A bord du navire se trouvent pas moins de 1 324 passagers de 40 nationalités différentes et 889 membres d'équipage. Le 12 avril a 23h40, le Titanic heurte un iceberg au large de Terre-Neuve. Le navire réputé insubmersible sombre totalement à plus de 3 800 mètres de fond à 2h20 du matin. 705 personnes survivront dont Violet qui est évacuée dans le canot n° 16.  Mise à la mer à 1h20 du matin, cette embarcation emmène à son bord des femmes dont six femmes de chambre. Les canots de sauvetage rejoignent tous le paquebot "Carpathia" qui, en route pour Gibraltar, a rebroussé chemin vers l'ouest pour porter secours aux passagers.

Après ce terrible naufrage, Violet  retourne travailler sur le paquebot "Olympic" remis à neuf. En octobre 1914, Violet est à bord lorsque l'Olympic porte secours aux marins du cuirassé "Audacious" de la Royal Navy qui a heurté une mine au large de l'Irlande.

La Première Guerre Mondiale a une influence néfaste sur le transport des passagers par voie maritime. Violet s'engage comme infirmière au service de la Croix-Rouge. En 1916, elle est envoyée en mission sur le front d'Orient à bord du "Britannic", paquebot transatlantique converti en navire hôpital. Le 21 novembre au matin, le bateau se trouve au large de la Grèce. Un bruit sourd ressemblant fortement à une explosion  provoque une brèche à l'avant dans le flanc tribord qui impose l'évacuation des passagers. Lorsque le paquebot disparaît sous les flots, 35 canots avec 1036 personnes à leurs bords attendent d'être secourus. Les passagers seront récupérés par le navire"Foxhound" puis emmenés en Grèce avant d'être rapatriés en Angleterre. 30 personnes ont péri dans ce naufrage. L'épave du "Britannic" repose en mer Méditerranée près des côtes de l'ile de Kea.

Après la guerre, Violet continuera de travailler à bord de bâteaux comme "l'Olympic", le"Majestic", le "Belgenland",  le "Westernland"  "l'Alcantara" ou encore "l'Andes".  Elle a passé 42 années de sa vie en mer. Elle s'est marié brièvement, a divorcé et n'a jamais eu d'enfant.

Elle prend sa retraite à 63 ans dans le Suffolk, rédige ses mémoires et décède le 5 mai 1971 d'une broncho-pneumonie à l'âge de 83 ans.

La Seringue.

https://www.encyclopedia-titanica.org/titanic-survivor/violet-constance-jessop.html

http://www.nationalarchives.gov.uk/titanic/stories/violet-constance-jessop.htm

https://www.findagrave.com/cgi-bin/fg.cgi?page=gr&GRid=6826130

http://www.whitestarhistory.com/olympic