Who's Who ?

Quel rapport y-a-t'il entre le HCAAM, la FNEHAD, ALIAGIS, HAD France, LFB, HCECM, le CHAM et le Cercle Santé Société ?

Tout simplement Madame Elisabeth Hubert.

Elisabeth Hubert est une femme politique française née en 1956. Elle est titulaire d'un doctorat en médecine. Madame Hubert possède non seulement plusieurs cordes à son arc mais également diverses casquettes qui lui permettent d'influer sur bon nombre de décisions relatives à la santé.

Ministre de la santé et de l’Assurance maladie, elle le fut durant six petits mois en 1995. Elle fut également chargée de mission auprès du président de la république de 1996 à 1997, députée de la Loire-Atlantique de 1986 à 1995 et conseillère municipale de Nantes de 1983 à 2001. Elle conduisit en 2010 une mission sur la médecine de proximité et rédigea un rapport pour revaloriser l’attrait de la médecine générale.

En 1997, Elisabeth Hubert rejoignit le monde de l’entreprise comme directeur général France des Laboratoires Fournier, période durant laquelle elle fut membre du Conseil d’administration et du bureau du syndicat national de l’industrie pharmaceutique (LEEM). A son départ de l’industrie pharmaceutique en 2004, elle crée ALIAGIS, entreprise de conseil en stratégie et en organisation pour les organisations et établissements intervenant dans le domaine de la santé.

Elle est présidente bénévole de la Fédération nationale des établissements d’hospitalisation à domicile (FNEHAD) depuis avril 2006. Elle préside également l’association gestionnaire de l’HAD sur la région de Nantes. Elle siège depuis 2006 au Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance maladie (HCAAM) et a créé, en 2007, HAD France. Le Docteur Elisabeth Hubert est administrateur du Groupe pharmaceutique LFB spécialisé dans les médicaments issus du vivant mais également de TCL pharma/Effimune. Elle est membre du Haut Comité d’Evaluation de la Condition Militaire depuis 2007 et ancien auditeur de la 56ème session de l'Institut des hautes études de Défense nationale (IHEDN). Elle est vice-présidente du Cercle Santé Société.

Décortiquons un peu !

Qu'est ce que le Cercle Santé Société ?

Le Cercle Santé société est un lieu d'échange et de réflexion créé en 2005 par le Professeur Guy Vallencien, chirurgien français, membre de l'Académie nationale de médecine et de l'Académie nationale de chirurgie, professeur honoraire d'urologie à l'université Paris Descartes. Ce groupe se réunit chaque mois  sur une thématique liée à la santé. Il se concentre sur les actions à mettre en place pour que notre système de santé s'adapte aux innovations tout en restant performant.

Ce think tank est politiquement et financièrement indépendant. Il ne vit que des cotisations des ses membres dont Madame Hubert fait partie. Ceux-ci sont médecins,  Directeur des études économiques de la Société du Grand Paris, Directeur général délégué de Covéa Santé et Prévoyance (groupe mutualiste qui réunit GMF, MAAF et MMA), économistes, Président du comité stratégique santé et action sociale, conseiller médical FNEHAD, Directeur Général Adjoint chez Korian, spécialiste du marché de l'EHPAD, professionnel de l'immobilier (groupe ODL), hommes politiques, chercheurs, avocat, conseiller en management.

Voici donc 23 Membres qui pensent la santé de demain et parmi eux, pas un seul  infirmier libéral parce que la santé de demain, forcément, ça nous concerne peu puisque nous en serons les grands absents...Le Cercle Santé Société est lié au congrès de CHAM (Convention on Health Analysis and Management) qui a lieu chaque année depuis huit ans. Le CHAM 2016 a réuni près de 550 invités autour de la problématique de "L'argent et la santé". Ainsi, au cours de ce congrès, a-t-on pu entendre les mots "client" plutôt que "patient", "entreprise" plutôt " qu"hôpital", "productivité"...La santé de demain sera faite d'actionnaires et de dividendes. Elle est déjà en marche...

Qu'est ce que le HCAAM ?

Le Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie (HCAAM) est une instance de réflexion et de propositions qui contribue, depuis 2003, à une meilleure connaissance des enjeux, du fonctionnement et des évolutions envisageables des politiques d’assurance maladie. Le HCAAM est réparti en plusieurs collèges constitués de partenaires sociaux (employeurs et salariés), de membres de la caisse nationale d'assurance maladie, de la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie, d'organismes d’assurance complémentaire santé, de représentants des professionnels, établissements et entreprises de santé, de représentants des professionnels, établissements et entreprises de santé, de représentants des agences régionales de santé, d'un représentant de l’Institut de recherche et de documentation en économie de la santé, de représentants des usagers et de personnalités qualifiées, parmi lesquelles sont nommés le président et le vice-présent. Madame Élisabeth Hubert représente l'hospitalisation à domicile en tant que présidente de la Fédération nationale des établissements d’hospitalisation à domicile (FNEHAD). Monsieur Philippe TISSERAND représente les infirmiers libéraux en tant que Président de la Fédération Nationale des Infirmiers (FNI).

Cela fait plusieurs années que les têtes pensantes de notre pays mettent leurs neurones au service de la santé de demain. A grands coups de think tanks, ces messieurs et ces dames échaffaudent de nouveaux modèles de prises en charge qui permettraient de réduire le gouffre financier de ce dinosaure appelé "Assurance Maladie". Faire des économies, réduire les dépenses résonne comme une sempiternelle litanie. Comme à l'accoutumée, le sommet de la pyramide ne demande jamais son avis à la base sur laquelle pourtant elle est assise. Les paramédicaux sont rarement conviés à ces débats qui sont sans doute trop intellectuels pour leurs petits cerveaux d'exécutants. "Dites-nous de quoi vous avez besoin, nous vous apprendrons à vous en passer" disait Coluche...

Infirmiers Libéraux : Quelle part du Gâteau ?

Pour ceux qui ne l'ont pas encore compris , les infirmiers libéraux ne participeront sans doute pas au partage de ce fabuleux gâteau santé qui réprésente tout de même un sacré pactole. Rappelons qu'en 2015, la consommation de soins et de biens médicaux (CSBM) en France s'élèvait à 194,6 milliards d’euros.

Les miettes que l'on consentait jusque-là à nous distribuer ne seront bientôt plus suffisantes pour nourrir un population de plus de 100 000 âmes puisque les invités de ce grand festin constituent un entre-soi qui prêchent pour leurs paroisses et privilégient leurs prés carrés. Ainsi, Madame Hubert s'exprime-t-elle dans un article paru sur le site egora.fr. Les résultats de ses réflexions sur le sujet houleux de la santé font la part belle à l'ambulatoire, ce qui est légitime puisqu'elle est présidente de la fédération  nationale de l'hospitalisation à domicile. Elle mise aussi sur les maisons et les pôles de santé qu'elle souhaite plus nombreux, la télésanté et la connectique pour prodiguer des soins sous le contrôle et le regard d'un médecin.

La place des infirmiers libéraux, elle n'en parle pas puisque, de toute évidence,  ce mode d'exercice est déjà mort pour elle...Comme on peut le noter, Madame Hubert est de toutes les instances, commissions, comités de réflexion. Telle une joueuse d'échec, elle a placé ses pions de manière à avoir toutes les chances de parvenir à ses fins. Chez les grands, tout est grand même les parts de gâteau...

La Seringue.

Tiken Jah Fakoli - Plus rien ne m'etonne "Nothing suprises me" English subtiles

 

http://www.canalcham.fr/fr/cham2016/speaker-detail/114

http://www.groupe-lfb.com/

http://www.cerclesantesociete.fr/

http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/liste_nominative_membres_hcaam_22_sep_2016.pdf

http://www.securite-sociale.fr/Composition-et-fonctionnement,1191

http://drees.social-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/panoramas-de-la-drees/article/les-depenses-de-sante-en-2015-resultats-des-comptes-de-la-sante

https://www.egora.fr/actus-pro/systeme-de-sante/26085-hopital-assez-de-faire-pleurer-dans-les-chaumieres-sur-le-manque-de