Hier, en surfant sur la toile, j'ai trouvé un grand tableau de l'Irdes ( Institut de recherche et documentation en économie de la santé) qui parlait de l'Hospitalisation à domicile.  Je me suis dit que c'était des gens sérieux et qu'on pouvait avoir confiance dans leurs données. J'ai regardé les chiffres. J'ai ouvert mon logiciel de facturation. J'ai regardé le tableau. J'ai regardé le logiciel. J'ai cru avoir une hallucination. Je me suis dit que j'y avais été un peu fort sur la téquila hier soir. Je me suis souvenu qu'hier, j'étais à la camomille et que je pouvais pas avoir la gueule de bois. J'ai ôté mes lunettes, j'ai remis mes lunettes. Les chiffres étaient toujours les mêmes. Je me suis dit que décidément j'aimais pas les maths mais qu'il fallait que j'y vois plus clair. J'ai pris ma calculatrice et j'ai refait les calculs.

Je suis partie du bas du tableau, onglet n° 19. J'ai vu que l'Hospitalisation à domicile facturait l'éducation thérapeutique du patient 50 euros par jour en 2003 donc avant la facturation à la T2A. J'ai songé que 14 années étaient passées et que les prix avaient sans doute augmenté. Je me suis dit qu'avec un AIS 4 par semaine soit 10.60 euros pour réaliser des actions d'éducation thérapeutique, j'étais vachement compétitive. J'ai vérifié ce qu'impliquait l'éducation thérapeutique pour une Had. Je me suis dit que peut-être que l'infirmier qui y bosse faisait des trucs en plus. Je l'ai vu pioncer chez le patient pour pas le lâcher d'une semelle afin que les infos rentrent bien dans sa petite tête. Je me suis marrée quand je l'ai imaginé se déplacer avec un grand tableau noir et des craies de couleur pour faire des schémas. J'ai trouvé ça vachement encombrant. Je suis redescendu sur la planète Terre et j'ai cherché plus d'infos. J'ai pu lire que l'éducation thérapeutique en Had consiste en une guidance individuelle, un apprentissage dans le cadre de vie, la présence et l'implication de l'entourage ou de l'aidant, la continuité et la cohérence de l'éducation initiée, des objectifs éducatifs qui dépassent le cadre de la maladie. J'ai trouvé qu'il y avait pleins de grands mots dans tout ce charabia mais qu'au final, je faisais pareil tous les jours et pour trois fois rien. J'en ai tiré aucune fierté ! Ma calculette m'a même avoué que j'étais cinq fois plus rentable que l'Had en éducatiion thérapeutique qui ne nécessite rien d'autre que des neurones pour être performant...

Je suis passée directement à la partie pansements complexes, onglet n° 109. Je suis tombée de ma chaise quand j'ai lu que l'Hospitalisation à domicile les  facturaient 125 euros par jour. Je me suis dis qu'avec un "s" à pansement, ils en faisaient toujours plusieurs. J'ai pensé que s'il n'y en avait qu'un seul, ils avaient peut-être la bonté de le laisser pour l'infirmier libéral. Je me suis dit que je rêvais... J'ai fait le super calcul "cotation idel" avec deux pansements complexes genre deux beaux ulcères des familles. J'ai repris ma calculette. J'ai compté le premier à taux plein, le deuxième à 50 %. J'ai pas omis la majoration de la coordination infirmière (MCI). J'ai trouvé 23.90 euros et 101.10 euros de différence avec l'Had ...même si seulement 39 % du forfait de 125 euros sont consacrés aux soins infirmiers en Had soit 48.75 euros. J'ai pleuré sur ma vie. Je me suis vue me battre pour une augmentation de 15 centimes sur les AMI en 2007. J'ai eu envie de me pendre ! J'ai pas compté les indemnités de déplacement qui tombent directement dans le réservoir de ma voiture.

Je suis ensuite allée vers l'onglet n° 20, nutrition entérale. J'ai pu lire que l'Had facturait 173 euros la journée. J'ai regardé ma nomenclature, j'ai sorti le paquet de kleenex. Je me suis dit qu'au mieux, je pouvais facturer  grassement un AMI4 pour une alimentation entérale par voie jéjunale avec sondage de la stomie avec branchement, débranchement et surveillance. 12.60 euros et 160.40 euros de différence avec l'Had...même si seulement 39 % du forfait de 173 euros sont consacrés aux soins infirmiers en Had soit 67.47 euros. ! J'ai trouvé ça royal. J'ai cherché la bouteille de Téquila pour noyer mon chagrin..compris la surveilla

Je me suis dit que ça pouvait pas être possible ! J'ai cherché d'autres infos. J'ai trouvé un article plus récent datant de 2015 qui dit que le coût moyen de l'Had varie fortement en fonction de l'établissement d'accueil, des soins prodigués et de la durée de prise en charge mais que le coût moyen estimé est d'environ 200 euros par jour et par patient. J'ai pensé à tous les collègues qui n'arrivent pas à boucler leurs fins de mois.  Je me suis dit qu'avec deux patients payés au tarif Had, je vivrais comme une reine avec 12 000 balles  par mois. Je me suis vue riche comme Crésus. J'ai regardé mon relevé de compte bancaire. J'ai eu la nausée !

Bref, j'ai ressorti ma calculatrice...

La Seringue.

ce, par séanceût m

http://www.irdes.fr/Publications/Qes/Qes67.pdf

http://www.hopital.fr/Vos-dossiers-sante/Prises-en-charge/L-hospitalisation-a-domicile

http://www.travail-prevention-sante.fr/article/hospitalisation-a-domicile-comment-elle-peut-etre-prise-en-charge,9598

http://www.sfsp.fr/manifestations/images/GRENIERB.pdf