Les Miracles de l'Aéropostal !

zélie femme libreIl y a de cela deux semaines, je vous avais parlé d'un livre à paraître ce mois-ci. Et bien, ça y est, je le tiens ! j'ai eu l'honneur de recevoir jeudi dernier le roman d'Amélie Moy, "Zélie, femme libre". Je tiens d'ailleurs à remercier l'auteure et son éditeur pour ce joli cadeau qui a traversé l'Atlantique par voie aéropostale en un temps record. Je remercie par la même occasion La Poste, pour ce timing aussi surprenant qu'inhabituel dans nos contrées amazoniennes.

Je vous avoue que j'ai lu l'histoire de Zélie et de tous les personnages qui gravitent autour d'elle avec délice. Ce livre se lit d'une traite. Les personnages sont attachants. Le récit est vivant. Zélie nous embarque dans son aventure avec humour mais également avec douceur et bienveillance.

Ami soignant, ce livre est fait pour toi. Ami non soignant, il s'adresse à toi aussi ne serait-ce que pour le joli voyage auquel il te convie.

Mais j'en dis déjà trop... Zélie vous attend à partir de la mi-octobre dans toutes les bonnes librairies. En attendant, elle se dévoile un petit peu...

Petit extrait choisi :

Extrait n° 1 : "Maintenant que Zélie n'est plus en connexion directe avec l'Invisible, elle regarde les passagers du RER différemment. Elle les voit courir comme des hamsters dans leur roue. Elle se dit qu'ils vont finir par en crever et elle aussi.
Ils courent pris dans l'engrenage.
Ils courent pour se rendre au travail et vu la tête qu'ils font, ça n'a pas l'air très réjouissant. Ils s'obligent à y aller car ils ont des factures à payer. Ils courent après une augmentation, une prime, des tickets restau et quoi d'autre encore ?"
Presses de l'EHESP

Extrait n° 3 : Je vous présente Pépé Poubelle:


"La dernière fois, j'ai voulu rouler une pelle à Georgette, comme ça, pour voir si ça me causerait des émotions. C'est vrai, parfois je me dis qu'on est pas mort mais c'est tout comme.
Bref...J'ai voulu lui rouler un patin, et je me suis trouvé comme un con. Je ne savais pas s'il fallait qu'on retire nos dentiers ou pas. Quand on embrasse une gonzesse pour la première fois, il y a toujours des copains pour vous dire dans quel sens tourner la langue; mais quand c'est la dernière... à qui demander conseil?
J'ai renoncé à ce projet pour le moment.
Je lui ai tripoté les fesses mais ça ne m'a rien fait. Pas un battement de coeur plus haut que l'autre, pas la moindre accélération cardiaque.
Rien.
Faut dire que j'ai un pacemaker, une pile qui régule mon coeur, alors il est possible que les émotions, ça soit fini pour moi."