Info du Jour !

Dans la série "dézingage et mépris d'une profession", voici ce qu'écrit leparisien.fr dans son édition du 02 septembre 2016 : "Un homme de 29 ans est mort ce vendredi matin rue de France à Vincennes, après avoir agressé une infirmière. Cette dernière s’était rendue à son domicile, appelée pour des soins, lorsque le jeune homme l’a prise à partie. Alertés de l’agression, les policiers se rendent sur place."

"Au moment d’interpeller le jeune homme, ce dernier donne un coup de couteau à l’un des fonctionnaires. Ses collègues ripostent et tirent. Le jeune homme est tué sur le coup. Le policier, touché à la gorge, est blessé mais ses jours ne sont pas en danger."

"Selon une source policière, l’agresseur sortait de l’hôpital où il était soigné pour des problèmes psychologiques."

 

http://m.leparisien.fr/vincennes-94300/vincennes-l-agresseur-de-l-infirmiere-abattu-apres-avoir-attaque-les-policiers-02-09-2016-6088767.php

 

A la lecture de cet article, on ne peut que s'interroger sur la place qu'occupe le soignant impliqué dans ce drame. Les jours de cette infirmière sont-ils en danger ? Quel est son état émotionnel  ? Y a-t-il eu une prise en charge psychologique  ? On peut en effet supposer que cette personne est en état de choc après avoir été agressée par un patient qui, lui-même a été abattu par la police.

En conclusion, l'infirmier est un mirage, il n'existe pas et c'est la raison pour laquelle lorsqu'il subit des violences dans son quotidien ou une atteinte à ses jours, personne ne s'émeut...

Il est plus que temps de commencer à faire du bruit pour exister...

La Seringue.