Un peu d'humour en cette veille de week-end ...

Le Nec Plus Ultra de la Profession !

Il existe un peuple de soignants venu d'on ne sait quelle planète qui, par leur brillance et leurs compétences dans tous les domaines, parviennent à vous ridiculiser à la moindre ébauche de conversation. Ils sont éparpillés un peu partout dans la sphère médicale et paramédicale et constituent un microcosme de surdoués qui excellent dans l'art et la manière de vous ramener à votre petite condition de terriens ignorants. A leur contact, l'estime de soi en prend un coup dans l'aile et vous fait vaciller entre sentiment d'inutilité et de médiocrité pour au final, vous faire admettre que vous êtes un incapable. Accros des benzodiazépines, bonjour !

Aucun signe de reconnaissance physique, aucun badge de super héros ne permet d'identifier ce modèle de la perfection. Il faut se frotter à l'énergumène pour en prendre toute la saveur et, ainsi, mesurer sa hauteur. Le but avéré de ce spécimen n'est pas de partager son savoir mais de briller en société et de nourrir un ego surdimensionné. Peu ou pas d'humilité, une bonne dose de prétention et un goût inné pour la certitude font de ces êtres venus d'ailleurs des confrères et des consoeurs pour le moins insupportables et surtout, abhorrés du plus grand nombre.

Chuck Norris, Sors de ce Corps !

Les super nurses connaissent tout, les super nurses ont une conduite irréprochable, les super nurses ne doutent de rien, les super nurses assurent, assument. Elles sont d'une moralité exemplaire. Les super nurses communiquent avec les médecins d'égal à égal parce qu'elles le valent bien. Les super nurses ont toujours eu les meilleures notes dans toutes les matières.

Vous soufflez comme un phoque après avoir fait la toilette de cinq de vos patients dans la matinée. Pff, petite chose fragile que vous êtes ! Super nurse maîtrise l'art du gant de toilette. Elle vous en décape dix sans verser une goutte de sueur et s'étonne de votre lenteur. Forcément, vous en baillez des ronds de frites et sentez peser le fardeau de votre inaptitude ? "Fastoche pourtant comme exercice, pour MOI, c'est juste une question d'habitude", rajoute-t-elle avec ironie ! Super nurse adore employer les mots "MOI" et "JE" !

Vous avez des doutes sur des cotations, vous trouvez votre nomenclature compliquée et inadaptée ? Sachez, bandes de buses, que Super Nurse ne doute jamais de rien. Elle jongle avec les Ami et les Ais version Grand Cirque de Pékin. Du grand art ! Faire sa facturation est une broutille, s'occuper de sa comptabilité est une petite bagatelle dont elle s'acquitte devant la télé. Autant de facilités dans l'existence a de quoi rabattre le caquet aux pauvres allergiques à la logique et aux mathématiques que vous êtes. "Pour MOI, c'est pourtant simple, il suffit de s'y mettre", lance-t-elle avec mépris !

La tête dans les étoiles, vous avez oublié un patient dans votre tournée de ce matin ! Super Nurse n'oublie jamais rien. Dans son monde, les agendas sont greffés dans le cerveau tout comme les résolutions de problèmes de nomenclature. C'est d'ailleurs ce qui fait dire à certains que Super Nurse vient d'une autre galaxie. "Rester concentrée sur les choses importantes n'est, pour MOI, rien d'autre qu'un exercice mental", dit-elle en vous narguant !

Vous vous sentez un peu mou du genou, vous êtes d'humeur chafouine, vous avez quelques difficultés ces derniers temps à concilier vie de famille, de couple et vie professionnelle. Super Nurse ne mélange rien. Elle connait précisément la frontière entre la vie privée et le travail. La dépression, le burn-out, ce n'est pas pour elle. Elle utilise l'empathie avec une précision chirurgicale et ne se laisse jamais déborder par ses émotions. Ceci est un autre petit indice qui laisse supposer que Super Nurse n'est pas humaine. "MOI, mon emploi du temps est overbooké, JE me demande comment JE fais pour arriver à tout boucler" soupire-t-elle satisfaite !

Vous êtes heureux de ramener des tomates ou des pommes du jardin de vos patients, vous n'hésitez pas à vous bâfrer de leurs chocolats de Pâques, vous prenez plaisir à recevoir un petit cadeau de leur part pour Noël. Super Nurse ne mange pas de ce pain-là. Elle a une conscience et une morale qui lui interdisent ce genre d'abandon. Super Nurse est un individu intègre et probe. C'est ce qui, parfois, sème le doute sur ses origines. Y aurait-il des nonnes chez les extra-terrestres ? "MOI, je n'accepte rien des malades, ce n'est pas légal" dit-elle d'un air accusateur !

A n'en point douter, Super Nurse est une plaie pour ses confrères et ses consoeurs. Les certitudes qui l'habitent, le mépris dont elle fait preuve inciteraient parfois à la renvoyer d'un uppercut sur sa planète "Perfection". Par son discours pompeux et condescendant, cette personne toxique entraîne souvent ses congénères dans une auto-dévalorisation. Pourtant, cette façon de se mettre en avant en dénigrant l'autre n'est-elle pas tout simplement l'expression d'une angoisse, d'une faille dans l'estime de soi, d'une blessure narcissique qu'elle soigne en construisant une image de héros supposé être envié et admiré de tous...

Le Doute et la Certitude !

Le doute n'est pas une faiblesse. C'est une ouverture qui permet de s'interroger, de trouver des réponses, d'anticiper, de créer. Le doute permet de se remettre en question. C'est un travail de réflexion.

"Le doute est le commencement de la sagesse" disait Aristote (Éthique à Eudème)

"Le doute est le père de la création" selon Galilée.

"Ce n'est pas le doute, c'est la certitude qui rend fou" pour Friedrich Nietzsche.

La Seringue.