In Memoriam !

C'est avec une grande tristesse que nous venons d'apprendre le décès de notre mamie à tous. En ce dimanche consacré aux grands-mères de l'Hexagone,  celle qui nous tricotait des pulls à rayures et des bonnets à pompons aux couleurs improbables s'en est allée avec ses pelotes de laine et ses aiguilles.

Celle qui, patiemmenent nous apprenait à faire des gâteaux, des crêpes et des confitures maison sans broncher lorsque sa cuisine prenait des allures de Capharnaüm a plié boutique.

Celle qui nous racontait des histoires pour nous endormir ou nous réconfortait lorsque nous avions peur dans le noir nous a quittés sans un "au revoir".

Notre mémère chérie laisse un vide énorme dans nos existences meurtries. Il nous reste le souvenir de ses tabliers fleuris, de ses blouses aux motifs invraissemblables, l'odeur de son eau de Cologne Mont Saint Michel et nos yeux ébahis devant son dentier baignant dans un verre à dents posé sur le lavabo.

Les grands-mères d'antan s'en sont allées dans l'indifférence la plus totale laissant la place aux super-mamies, à savoir, toute une génération de soixante-huitardes en âge aujourd'hui d'être à la retraite. 

 

 

Easy Rider Grannies !

Qu'on se le dise, la grand-mère version "New age" est montée sur les barricades en 1968 pour gagner son indépendance et son émancipation. Elle a participé à des sittings pour la légalisation de l'avortement. Elle était membre du Mouvement de Libération des Femmes, a lutté contre l’oppression patriarcale, a vécu la libération sexuelle. En conséquence, le tricot, la cuisine et les travaux manuels, vous pensez bien que ce sont des activités accessoires de leurs existences toujours très remplies.

La mamie 2.0 aime qu'on l'appelle par son prénom parce que c'est plus cool. Elle est devenue un objet connecté qui surfe sur la vague du net et des sites de rencontres. Elle saute en parachute, danse la Zumba avec ses copines, fait de la moto et pratique la self-défense. C'est une aventurière qui s'offre des voyages version sac à dos dans la Pampa et rêve de finir ses jours à Bali ou sur les hauteurs du Corcovado.

C'est une grand-mère qui croque la vie à pleines dents parce qu'elle les a encore et profite de chaque instant. C'est une femme qui ne s'est pas oubliée, qui prend soin d'elle parce qu'elle s'est occupée des autres toute sa vie. C'est une mamie active, énergique et volontaire. Elle est parfois fantasque parce qu'elle le vaut bien et qu'elle n'a plus rien à prouver à quiconque.

Quelles que soient les mamies que vous ayez, n'oubliez pas de les aimer... Bonne Fête à toutes les Grands-Mères !

La Seringue.