Les infirmières ont dû, au cours des siècles, exercer leur profession dans des conditions souvent difficiles. Les guerres, les épidémies, l'isolement des populations ont participé à la multitude des modes de transports dont elles ont fait usage dans l'histoire. Ainsi, ces femmes courageuses ont-elles sans doute influé sur l'émancipation dont nous jouissons aujourd'hui et qui, au fil du temps est devenue un acquis. Séquence remember !

1906 : Infirmière à domicile en calèche !

Une infirmière à domicile (visiting nurse) fait sa tournée avec chevaux et calèche dans le Bronx en 1906.

Le service de soins à domicile de New York est un des plus vieux des Etats-Unis. Depuis sa création en 1883, le Visiting Nurse Service of New York représente une part essentielle des infrastructures de santé publique de la capitale américaine.

Sa fondatrice, Lillian Wald fut la première infirmière de santé publique des Etats-Unis. C'était une visionnaire qui a obtenu grâce à sa ténacité des réformes dans des domaines aussi variés que la santé, l'éducation ou l'habitat. En 1915, elle crée même un centre culturel, le Neighborhood Playhouse. Elle fit pression pendant des années pour la scolarisation des enfants et la fin de leur exploitation dans le monde du travail. Ella a oeuvré pour la paix, le droit de vote des femmes et les droits des populations noires américaines.

Infirmière à domicile version 1914 en Nouvelle Zélande !

Sibylla Emily MAUDE (4ème en partant de la droite sur la photo) est une infirmière célèbre en Nouvelle-Zélande. C'est une pionnière en matière de soins à domicile auprès des pauvres et des personnes âgées. En 1901, soutenue par Lady Heaton Rhodes et, plus tard, par les paroisses de Saint Michael et Syndenham,  elle crée l'Association de Soins Infirmiers de District à Christchurch dans un ancien magasin de la rue Durham qui deviendra son siège social. Les infirmières y font surtout des permanences pour distribuer des médicaments, soigner des blessures légères et donner des vêtements aux indigents. La principale activité de ces professionnelles de la santé consiste à parcourir la ville pour prendre soin des malades. Pour cela, Sibylla MAUDE s'est tout d'abord déplacée avec un cheval et un chariot puis des bicyclettes ont été gracieusement fournies aux infirmières par un donateur. Sibylla Maude a enseigné à de nombreuses collègues l'art de pédaler et de maîtriser la petite reine.

Infirmières Australiennes Version "Lauwrence d'Arabie" en 1915 !

The Australian Army Nursing Service (AANS) était une armée constituée de réservistes civils entraînés qui s'étaient proposés pour le service militaire pendant la première guerre mondiale. L'AANS a été formé en 1902 en amalgamant les services infirmiers de l'ère coloniale militaire et de la partie faite du Corps Médical Militaire australien. Selon The Australian War Memorial, 2 139 infirmières ont servi dans l'armée australienne pendant la Première Guerre Mondiale.


Elisabeth Pearl Corkhill est née dans une ferme du Tilba Tilba en Nouvelle-Galles au sud-est de l'Australie. Après avoir suivi un stage d'infirmière à Sydney, elle s'engagea dans l'armée en 1915 et fut affectée en Egypte où elle travailla à l'hôpital militaire de Choubra pour soigner les soldats revenant de la campagne de Gallipoli.

1918 : La fièvre du moteur à deux temps !

En 1918, pendant que les troupes américaines luttaient pour la démocratie en Europe, le peuple américain montre son soutien. Ici, pendant la parade du 4 juillet, des voitures d'infirmières défilent dans la ville d'Eugène dans l'Orégon.

Ces femmes pilotent des voitures qui sont encore des objets de luxe et dont l'usage est en principe réservé non seulement aux personnes aisées mais aussi le plus souvent aux hommes.

 

 

1926 : Besoin de Personne en Harley Davidson !

En 1924, le Highlands and Islands Medical Service (HIMS) a financé des soins médicaux à une partie de la population écossaise. Ce service a fourni aux médecins et aux infirmières des motos qui leur ont permis de se déplacer dans les parties les plus reculées du pays et ainsi de travailler plus efficacement. Le service fournissait aussi le logement et le téléphone aux professionnels de santé. En 1929, il y avait 175 infirmières et 160 médecins qui exerçaient leurs métiers sur ces territoires isolés.

Mary Breckinridge, Infirmière américaine spécialisée dans les soins aux mères et aux enfants visitera l'Ecosse en 1924 et s'inspirera du modèle de la HIMS en matière de prise en charge à son retour dans le Kentucky. Elle dira d'ailleurs : "La combinaison d'un médecin et d'une infirmière est extraordinairement impressionnante. Beaucoup de médecins disent que leur pratique dans ces régions serait impossible sans les services des infirmières."

1934 : Les Infirmières ont des Ailes !

En 1934, Françoise SCHNEIDER, la Marquise de NOAILLES et Lilia de VENDEUVRE créent au sein de la Croix-Rouge une section d'infirmières de l'air. Trois ans plus tard, celles-ci prennent le nom d'IPSA- Infirmières Pilotes Secouristes de l'Air. Dès 1936, elles participent bénévolement à des manœuvres d'évacuations sanitaires avec l'armée de l'air.

En 1945, pour faire face aux demandes de transport de passagers, l'armée de l'air fait appel à 32 jeunes femmes toutes volontaires et bénévoles pour assurer à bord des marauders, dakotas et junkers, l'assistance médicale des rapatriés dont la plupart sont dans un état physique proche du délabrement. En octobre de la même année,le Ministre des Colonies fait appel aux IPSA de la Croix-Rouge pour assurer le rapatriement et le convoyage des fonctionnaires et leurs familles.

La Seringue.