Une Machine à Broyer du Noir !

Depuis quelques années déjà, notre chère institution qu'est la Sécurité sociale souffre de petites tempêtes internes qui nuisent à sa bonne réputation.

En 2007, un employé de la caisse primaire d'assurance maladie de Toulouse se suicide  à son domicile. Il avait 44 ans, c'était un homme consciencieux dans son travail et ses proches pensent que sa mort est directement imputable à des dysfonctionnements importants dans son service.

En 2010, la Cour des comptes pointe du doigt le taux d'absentéisme des employés au sein des organismes de sécurité sociale qui avoisinerait les 5 % hors maternité.

En février 2012, un employé de la caisse primaire d'assurance maladie de Béziers, âgé de 52 ans, se suicide par pendaison sur son lieu de travail. Avant de mourir, il rédige une lettre qui explique les motifs de son geste désespéré en ces termes, "J'ai tenu à vous informer de mon geste, car il est la conséquence directe de l'enfer psychologique que je vis au quotidien depuis 2 ans, que j'ai pourtant essayé de surmonter, de toutes mes forces, pour mon épouse et mes enfants, mais qu'aujourd'hui je n'arrive plus à assumer."

En 2012 encore, l'Union Nationale des Omnipraticiens Français (UNOF) dévoile dans un article, les curieuses méthodes de management de la caisse primaire d'assurance maladie de Haute-Garonne. Les délégués d’assurance maladie (DAM) font l’objet d’un suivi par fichiers totalement illégaux contenant, pour certains salariés, des éléments de vie privée et des jugements très subjectifs. “Attitude désintéressée pendant la réunion technique”… “A apporté une boîte de chocolats” …"Annule ses rendez-vous quand son enfant est malade”…“Anomalies (entendez : pauses café) trop importantes”, “dénonciations” de la part de collègues. Des retranscriptions de conversations téléphoniques ou de mails entre salariés et l’encadrement figurent aussi dans le fichier, relatant les horaires, trajets, ou autres éléments de vie privée…C’est tout à fait par hasard qu’un délégué a découvert le pot aux roses, en revenant d’une longue absence : inoccupé depuis longtemps, son poste de travail n’avait plus de protection interdisant l’accès aux fichiers de l’encadrement.

En 2013, c'est un employé qui se jette par la fenêtre du huitième étage de la caisse primaire d'assurance maladie de MarseilleIl avait 40 ans et "aucun élément ne permet d'établir un lien avec son travail» a déclaré l'employeur de la victime. Il souffrait d'une dépression sévère depuis plusieurs mois.

Toujours en 2013, le personnel de la Caisse primaire d'assurance maladie de Paris est en grève illimitée, à l'appel des syndicats. Les fonctionnaires réclament la reconnaissance d'une "souffrance au travail" et protestent contre l'accroissement des missions qui leur sont confiées, la hausse des objectifs fixés mais aussi contre l'augmentation de l'agressivité de leurs interlocuteurs.

En 2014, Le syndicat Sud appelle le personnel de la CPAM  de Caen au débrayage. Il veut informer les usagers des conditions de travail et des conséquences sur l'accueil.

Une gestion à la performance

L'Ecole Nationale supérieure de Sécurité sociale (EN3S), basée à Saint-Etienne forme les futures têtes pensantes des caisses primaires d'assurance maladie. En cette période de nécessité de coupes budgétaires, les étudiants sont rompus au difficile exercice du Lean management. La gestion de la performance financière et sociale, la gestion du risque font partie de leur cursus.

La méthode Lean, on le sait, a fait des ravages dans les entreprises. Les salariés participent eux-mêmes à la rationalisation extrême qu'elle implique. Et elle aboutit à amputer les tâches de tout gaspillage de façon drastique, pour gagner en productivité. L'évaluation individuelle, assortie d'objectifs chiffrés s'accompagne d'une tentative de quantifier  l'implication du salarié au travers de critères comme l'originalité ou l'esprit d'équipe.

Les psychologues du travail dénoncent ces méthodes qui, en isolant les employés et en créant une méfiance réciproque, sont source d'une grande souffrance et déshumanisent les relations au sein des équipes.

Les conventions d'objectifs et de gestion imposées par la tutelle ont mis à mal le capital humain au sein des caisses un peu partout dans l'hexagone. Sous couvert d'économies, les effectifs ont été sévèrement réduits et les départs à la retraite n'ont pas été remplacés. Dans un climat social tendu, le personnel se sent démotivé, inquiet et sous pression.

Le lean management est une méthode de travail pathogène qui peut paraître vertueuse et pleines de promesses mais qui, à grand renfort de procédures de rationalisation et d'évaluation ampute les employés de leur savoir-faire et de leur capacité d'initiatives. La méthode Lean n'est pas sans conséquences sur la santé. C'est ce que révèle une étude du Centre d'étude de l'emploi sur l'impact des formes d'organisations du travail sur la santé, menée par le socio-économiste Antoine Valeyre. Dans cette étude, 66 % des salariés en lean production se déclarent être exposés à des atteintes liées à la santé au travail (contre 53% dans les organisations dites « apprenantes » qui privilégient l'autonomie et la prise d'initiative) et 32,6% souffrent du stress (28,5% dans les organisations apprenantes et 20,8% dans les structures « tayloriennes »).

La Seringue.

 

http://www.midilibre.fr/2012/03/01/suicide-d-un-agent-de-la-cpam-un-mail-bouleversant-et-accablant,464819.php

http://www.ladepeche.fr/article/2007/05/30/382820-suicide-a-la-cpam-ils-l-ont-laisse-mourrir.html

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/12/03/97002-20131203FILWWW00276-la-cpam-en-greve-illimitee.php

http://unof.org/+Quand-la-Cpam-fiche-et-flique+.html

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/12/03/97002-20131203FILWWW00276-la-cpam-en-greve-illimitee.php

http://acteursdeleconomie.latribune.fr/management/formation/2015-10-22/l-en3s-fait-evoluer-la-formation-des-top-managers-de-la-securite-sociale.html

http://www.ladepeche.fr/article/2012/06/30/1391004-des-fiches-secretes-sur-des-salaries-de-la-secu.html

http://www.novethic.fr/empreinte-sociale/risques-psychosociaux/isr-rse/les-risques-du-lean-management-137377.html