Un jour pour changer le monde !

Heureux évènement que ce 03 décembre puisque depuis 1992, ce jour est dédié aux handicapés du monde entier  par les Nations Unies.

Cette journée est l'occasion de mettre l'accent sur le respect, la dignité, la reconnaissance des droits au travail, l'accès à l'éducation, la possibilité d'avoir une vie sexuelle épanouie pour les personnes en situation de handicap.

Cette année, les thèmes développés concernent les inégalités dont sont victimes les personnes en situation de handicap dans l'accès aux transports, à l'emploi et à l'éducation.

 

364 jours pour oublier !

Les handicapés sont souvent  victimes d'une double peine et leur chance de mener une vie épanouie est assujettie aux moyens financiers dont ils disposent pour faire face aux frais liés à leur handicap.

Plus le handicap nécessite une haute technicité de prise en charge, moins elevé est le taux de remboursement par l'Assurance maladie. Il leur faut donc avoir les moyens de cotiser à une très bonne mutuelle pour payer la part complémentaire, et souvent,  une somme  non négligeable reste à leur charge.

C'est le cas des fauteuils roulants dont voici un petit florilège de témoignages glanés ça et là :

"Voilà actuellement je suis obligée de chercher des dons par mes propres moyens pour financer le fauteuil roulant manuel de mon petit garçon de 5ans il lui en faut un léger petit maniable et il nous reste 2700€ à nos frais… Une honte !!"

"Atteint de Sclérose en Plaques, j’ai dû financer intégralement mon scooter électrique… d’occasion : 3000 euros et notamment avec un prêt santé (0%) de ma mutuelle… ma voisine, atteinte d’une myopathie a dû, elle, créer une association pour organiser des manifestations pour pouvoir payer une très grande partie de son fauteuil électrique qui coûte… 37000 euros !"

C'est aussi le lot de toutes les déficients auditifs qui souhaitent être appareillés. Seuls 20 % des personnes concernées sont équipées  en France faute de moyens. Pour les audio-prothèses, le reste à charge moyen est de 981 euros pour les moins de 20 ans et de 2 284 euros au-delà de cet âge. Les appareillages tardifs sont d'ailleurs en cause dans la dégradation de l'audition chez les déficients auditifs.

 

L'école pour tous !

Depuis le 11 février 2005, la législation en matière de scolarisation des enfants handicapés a changé. Ainsi, « Toute personne handicapée a droit à la solidarité de l'ensemble de la collectivité nationale, qui lui garantit, en vertu de cette obligation, l'accès aux droits fondamentaux reconnus à tous les citoyens ainsi que le plein exercice de sa citoyenneté." (LOI n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées)

En 2012,plus de 20 000 enfants handicapés n'étaient pas scolarisés par manque de solutions adaptées à leur handicap.

La France peine à intégrer ces enfants par manque de structures adaptées, par manque de formation du personnel, par manque d'accompagnement donc de personnel comme les auxiliaires de vie scolaire individualisés.

Love Affair !

Que dire à propos de la légitimité de chaque être humain d'être épanoui sexuellement. La sexualité des personnes handicapées est encore taboue. Pendant que certains pays comme l'Angleterre, l'Autriche,l'Allemagne, les Pays-Bas, la Suisse, l'Autriche, le Danemark ou l'Italie tendent à légaliser le métier d'aidants sexuels, d'autres  comme la France se réfugie derrière des comités d'éthique qui refusent d'admettre que l'aide sexuelle puisse relever d'un droit et assimile cette démarche à de la prostitution.

La reconnaissance de ce besoin commun à toute l'humanité n'est pas encore née pour les personnes handicapées.

 

Le 5 décembre prochain , nous célébrerons la journée mondiale du bénévolat que nous nous empresserons d'oublier dès le lendemain... Se donner bonne conscience ne coûte décidément pas grand chose...

La Seringue.

 

 

http://informations.handicap.fr/art-remboursement-securite-sociale-875-7325.php

http://www.envieautonomie49.fr/remboursement-des-fauteuils-roulant-un-article-de-la-revue-faire-face/

http://legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000809647&dateTexte=&categorieLien=id

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/07/12/01016-20120712ARTFIG00287-plus-de-20000-enfants-handicapes-sans-ecole.php