Pour faire un infirmier à domicile compétent, efficace et responsable, prenez un récipient de très grande contenance. Quand je dis grand, c'est vraiment très grand, un contenant trop petit risquerait à tous les coups de gâcher votre recette donc soyez vigilants. Incorporez doucement trois années d'études, laissez infuser entre 18 et 24 mois selon que vous choisissiez d'effectuer des remplacements ou de vous installer (seul ou en cabinet). Ajoutez quelques louches d'endurance et de persévérance pour affronter le nombre d'heures que vous accomplirez chaque jour, ne soyez pas pingre sur les quantités car c'est l'une des clés de votre succès. Ne laissez pas reposer, ce n'est pas nécessaire, point de répit dans ce métier. Additionnez sans modération, une avalanche d'organisation, une pluie de réactivité et d'adaptabilité, une kyrielle de motivation, un déluge d'écoute et d'empathie, une nuée de relationnel, quelques pelletées de polyvalence et pour finir assaisonnez avec ENORMEMENT de tolérance et de respect.

L'Endurance et la Persévérance

Infirmier, ce n'est pas un métier, c'est un SPORT ! Nous grimpons dans notre voiture, nous descendons de notre voiture, nous remontons dans notre voiture et ceci plusieurs dizaines de fois par jour. Nous affrontons en vrac la canicule, le froid polaire, le blizzard, le verglas,  les tempêtes, les embouteillages du mois d'Août, les folies commerciales de la Noël ou de la Saint Valentin, les grèves,  le dépeuplement des campagnes qui nous fait courir sur des kilomètres d'un patient à l'autre, les escaliers, les ascenceurs qui ne marchent pas, La mauvaise humeur des automobilistes, les exigences des patients, le mauvais caractère de certains médecins, le dérèglement climatique, le trou dans la couche d'ozone, le trou de la sécu,  enfin bref ............ça m'a épuisé tout ça et je n'en peux plus !

 

L'Organisation et la Polyvalence

L'organisation permet de gérer son temps parce que vous allez vite vous rendre compte que vous n'en avez pas beaucoup justement du temps, et que, pour trouver un équilibre entre votre vie professionnelle et votre vie privée, il va falloir parfois jouer au funambule. De plus, une organisation rigoureuse vous aidera à jongler avec vos revenus lorsqu'il faudra vous acquitter de vos cotisations sociales. Donc, le bordélique qui laisse l'empreinte de son passage partout où il va, ça le fait pas. Les paniers percés qui n'ont aucune idée de la signification du mot épargne ou économie non plus. C'est une situation dans laquelle  vous vous retrouverez très vite débordé avec un sentiment de noyade administrative et bancaire. Infirmier vous êtes mais aussi comptable, secrétaire, standardiste et pilote de votre navire.

 

La motivation, La Réactivité et l'Adaptabilité

La motivation, ce sont les chevaux sous le capot de votre moteur qui vous permettent de tenir la distance, de vous lever chaque matin aux aurores avec le sourire et la gniaque, et de rentrer à la nuit avec encore l'énergie nécessaire pour prendre soin de vous et des votres. La motivation, c'est elle qui fait que vous vous relevez quand vous êtes abattu ou simplement fatigué, ou lorsque votre tournée ne s'est pas tout à fait passée comme vous l'espériez parce qu'aucun jour ne se ressemble.

Réactivité et Adaptabilité permettent de faire face à l'urgence, de ne pas paniquer et de réagir de manière professionnelle mais aussi  de gérer des plannings sans stress, de rester rationnel.

 

L'écoute, l'Empathie et le Relationnel

L'empathie consiste à percevoir avec justesse le cadre de référence interne de son interlocuteur, ainsi que les raisonnements et émotions qui en résultent, sans jugement et sans y adhérer. Vous êtes confronté chaque jour à la maladie, la douleur, le chagrin et parfois la mort. Votre présence, votre capacité à écouter, entendre, voir et comprendre l'autre autrement dit "la relation d'aide" est un soin à part entière qui permet aux patients de mettre un dire sur leurs "maux". Il s'agit du soin que nous pratiquons sans doute le plus chaque jour. Il faut être rôdé à cet exercice pour ne pas s'approprier les souffrances de l'autre et être débordé émotionnellement. L'idée étant d'apprendre à se protéger.

 

La tolérance et le respect

Au vu de ce que je lis parfois, c'est de loin, le passage que je préfère ....Par le respect, l'infirmier libéral reconnait dans l’autre une personne humaine investie d’une dignité et d’une valeur. Il la perçoit comme un être unique et libre capable de prendre ses propres décisions, même si c’est parfois avec de l’aide. La respecter, c’est lui manifester de l’estime, la traiter avec déférence et politesse, c’est l’accueillir dans sa différence et lui montrer une considération réelle pour ce qu’elle est. la tolérance doit viser à contrecarrer les influences qui conduisent à la peur et à l'exclusion de l'autre et doit nous aider  à développer notre capacité d'exercer un jugement autonome, de mener une réflexion critique et de raisonner en termes éthiques. La diversité des nombreuses religions, langues, cultures et caractéristiques ethniques ainsi que les disparités sociales, économiques ou intellectuelles qui existent sur notre planète ne doivent pas être un prétexte à exclusion, discrimination  ou racisme ; elle est au contraire un trésor qui nous enrichit tous.

"la tolérance n'est ni complaisance ni indifférence. C'est le respect et l'appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos modes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualité d'êtres humains. La tolérance est la reconnaissance des droits universels de la personne humaine et des libertés fondamentales d'autrui. Les peuples se caractérisent naturellement par leur diversité ; seule la tolérance peut assurer la survie de communautés mixtes dans chaque région du globe". (Extrait de la Déclaration des principes sur la tolérance de l'Unesco du 16 novembre 1995)

La Seringue.