Le souffle : c'est la vie !

Le bruit de ta respiration, ton souffle chaud sur ma peau quand tu dors, la buée et les dessins que nous faisions enfant sur les vitres des fenêtres de nos chambres en hiver, chaque expiration qui se matérialise telle la fumée d'une cigarette lorsque la température descend, le trac de l'artiste qui exprime sa peur dans un souffle court, le souffle rapide et anarchique d'un premier rendez vous d'amour, le souffle saccadé de la femme qui met  son enfant au monde, la première inspiration du nouveau-né, le râle de celui qui meurt ... Le souffle, c'est la vie. Il en est le symbole et la source. Respirer est un acte banal, que nous effectuons sans y penser, la respiration est la seule fonction vitale dépendante du système neuro-végétatif que l’homme puisse maîtriser. Participant à la régulation du système nerveux, de la circulation sanguine, la fonction respiratoire est capitale du point de vue physiologique.

Le pneuma des grecs renvoie, comme la rûah des hébreux, aux deux dimensions du déplacement d’air et de présence divine.  Le prana hindouiste  décrit  la circulation de toutes les énergies dans l’être humain, dont celle du souffle. Dans la Genèse, Dieu crée l’humain en façonnant un bloc d’argile et  en insufflant la vie dans ses narines.

Mieux Respirer pour Mieux Vivre !

Le souffle, c'est la vie et c'est aussi un extraordinaire moyen de prendre soin de soi, d'augmenter son bien-être et de préserver sa santé. Le souffle c'est la vie, et il est important de s'y connecter en cas de stress mais aussi lorsque tout va bien. Le souffle est une solution simple, efficace de se faire du bien. Il suffit de s'arrêter et d'y consacrer du temps, de prendre la mesure de sa respiration, d'écouter son corps.

Respirez profondément, inspirez par le nez, posez une main sur votre poitrine et l'autre sur votre estomac, le dos bien droit (vous pouvez même le faire dans votre voiture lors de votre tournée), expirez par la bouche et faites sortir le maximum d'air que vous puissiez tout en contractant les muscles de votre ceinture abdominale. La main sur votre estomac doit bouger au fur et à mesure que vous expirez, tandis que l'autre main doit rester presque immobile. Nous effectuons en moyenne 15 000 à 20 000 respirations par jour, à raison d'une bouffée d'air 10 à 14 fois par minute, cela vaut la peine d'en effectuer une partie amplement et en pleine conscience afin de profiter pleinement des bienfaits de notre souffle. Apprenez à respirer de façon consciente.

Partons en voyage, laissez-vous bercer par le bruit des vagues, fermez les yeux et écoutez votre souffle !

stress solution Cohérence Cardiaque relaxation respiration détente zen bien-être

La Seringue.