Enfin, les C..... ! Pour ceux qui en ont mais cela n'empêche pas les autres de s'en battre l'oeil aussi ! Bref, restons polis...

Comme nous avons assisté, impuissants à l'éradication totale du poinçonneur dans les transports en commun au début des années 80 ; A la disparition, sans un bruit des bourreaux. La guillotine avait trop mauvaise presse ! ; Au trépas planifié par ce cher monsieur Edison des allumeurs de réverbères ; Au décès plus qu'orchestré des télégraphistes et demoiselles du téléphone. Allo ! je voudrais le 22 à Asnières ! Et bien, nous sommes en train de vivre, chers amis et ceci, dans la plus grande indifférence, l'extinction d'un mammifère à deux pattes et à cinq doigts : l'infirmier libéral..

La communauté internationale ne s'émeut pas de ce génocide programmé, cause désespérée s'il en est, un peu comme l'invasion du  Tibet ou la défense des papous de Nouvelle Guinée, qui au final, n'intéressent personne... 

Des études récentes montrent que lesdites bestioles ont tout d'abord souffert de harcèlement moral, s'en est suivi des épisodes de burn-out répétés dans les communautés étudiées, entraînant des changements brutaux dans leurs habitudes de vie  voire parfois des modifications radicales de leur biotope. Certains d'entre eux, selon la rumeur, seraient devenus caissières, funambules, SDF, et parfois même suicidaires....).

Je lance donc un appel solennel sous forme de SOS, comme le WWF peut le faire pour les grands singes ou les rhinocéros , pour la survie de l'infirmier libéral. Sauvons leur biotope pour sauver leurs vies !!!

D'avance, Merci de faire don de votre détermination et de votre courage dans cette lutte dès aujourd'hui !