Une ordonnance médicale est un document permettant à certains professionnels de la santé (médecin, dentiste ou sage femme) de prescrire un acte médical (radiographies, analyses, consultations chez un spécialiste) ou des médicaments, un arrêt de travail…

Nous avons toutes et tous eu un jour entre nos mains, un morceau de papier appelé "Ordonnance"ou "prescription" s'apparentant soit à un nouvel idiome venant d'autres galaxies (bienvenue chers amis extra terrestres), soit à une nouvelle marque de PQ (si, si, ya des PQ où on peut faire de la lecture dessus !) soit à une calligraphie méconnue d'une tribu oubliées du fin fond du Sichuan.

Modèle 1 : "je viens d'une autre planète mais je connais les dates de votre vieille terre et toc)

Modèle 2 : "Je rédige des énigmes sur mon PQ pour amuser mes invités, une sorte de chasse au trésor en somme"

Modèle 3 :  "Je suis calligraphe amateur"

Faisons simple et commençons par le début,l'étymologie du mot "ordonnance" :  du latin ordinare, mettre en ordre, ranger, disposer, donner un ordre (bon déjà là, faut avouer qu'on est mal barré en ce qui concerne le rangement et l'ordre !) Mesdames et Messieurs les originaux, je vous colle à tous un 0/20 et vous me copierez 500 fois "je m'applique quand je rédige mon ordonnance"

Conformité et validité d’une ordonnance médicale

Le délai de validité d’une ordonnance médicale, ainsi que la conformité de celle-ci sont nécessaires, d’une part à la délivrance des médicaments ou pour la prescription d’un acte médical, d’autre part pour la prise en charge de l’Assurance Maladie.

Prescription médicale : les règles

Article 34 (article R.4127-34 du code de la santé publique)

"Le médecin doit formuler ses prescriptions avec toute la clarté indispensable, veiller à leur compréhension par le patient et son entourage et s'efforcer d'en obtenir la bonne exécution". (Question clarté, on est dans la même situation que plus haut donc même punition !)

Conformément à l’article R. 5132-3 du code de la santé publique, l’ordonnance doit indiquer lisiblement : le nom, la qualité et le cas échéant, la qualification ou le titre du prescripteur, son identifiant, son adresse, sa signature et la date à laquelle l’ordonnance a été rédigée ; la dénomination du médicament ou du produit prescrit (princeps, générique ou dénomination commune internationale (DCI), sa posologie et son mode d’emploi, et, s’il s’agit d’une préparation, la formule détaillée ; soit la durée du traitement, soit le nombre d’unités de conditionnement et, le cas échéant, le nombre de renouvellements de la prescription. Elle mentionne les nom et prénoms, le sexe et l’âge du patient et si nécessaire sa taille et son poids. Si la prise de médicaments ne doit pas être interrompue brusquement ou sans avis médical, cela doit être bien précisé au patient et à son entourage et inscrit sur l’ordonnance. Par ailleurs, le prescripteur doit apposer sa signature immédiatement sous la dernière ligne de la prescription ou rendre inutilisable l’espace laissé libre entre cette dernière ligne et sa signature par tout moyen approprié afin d’éviter les ajouts et les fraudes.

Le médecin peut recourir à un logiciel d’aide à la prescription, certifié conformément à l’article L.161-38 du code de la sécurité sociale, par la HAS. Ils feraient mieux je crois  parce que les polices comme Arial ou Courier New sont franchement plus lisibles que certains torchons...

Liberté de prescription

Article 8 (article R.4127- 8 du code de la santé publique)

Dans les limites fixées par la loi et compte tenu des données acquises de la science, le médecin est libre de ses prescriptions qui seront celles qu'il estime les plus appropriées en la circonstance.

Il doit, sans négliger son devoir d'assistance morale, limiter ses prescriptions et ses actes à ce qui est nécessaire à la qualité, à la sécurité et à l'efficacité des soins.

Il doit tenir compte des avantages, des inconvénients et des conséquences des différentes investigations et thérapeutiques possibles.

Caractère personnel de l'exercice

Article 69 (article R.4127-69 du code de la santé publique)


L'exercice de la médecine est personnel ; chaque médecin est responsable de ses décisions et de ses actes.(source : Conseil National de l'Ordre des Médecins)

Durée de  Validité d'une prescription de soins infirmiers

Pour les prescriptions d'actes du type soins infirmiers, kinésithérapie, analyses de biologie, aucun texte de loi ne fixe le délai de réalisation d'une prescription.

Aux Etats Unis, on estime que Les erreurs de posologie sur les médicaments comptent parmi les fautes médicales les plus courantes. Elles touchent au moins 1,5 million de personnes chaque année dont quelque 7000 en meurent, a précisé l’Institut américain de médecine, rattaché à l’Académie des sciences.(Source National Institute of Health)

Je n'ai pas de statistiques pour l'Hexagone désolée !

La Seringue.